Shortscreens 75: Urban Vibes



ACHETEZ VOS BILLETS

CHOISIR UNE DATE ...  
 
Genre : Courts Metrages
VOSTFR - EA - DIG

FR :

 

Pour sa séance d’octobre, Short Screens dévoile les lumières citadines. L’espace urbain avec ses mégapoles tentaculaires, banlieues marginales et métissages cosmopolites, témoigne d’une culture spécifique qu’il peut arborer avec fierté. Véritable ode à la ville, la séance « Urban Vibes », est à voir sur les écrans de l’Aventure ce 26 octobre !

Rendez-vous le jeudi 28/9  à 19h30, au cinéma Aventure, Galerie du Centre, Rue des Fripiers 57, 1000 Bruxelles – PAF 6€

Visitez la page Facebook de l’événement ici !

PROGRAMMATION

Agaluna de Gérald Frydman, Animation, Belgique, 1976, 1450’’ (Scarfilm), Prix du Jury à Cannes en 1976

La radio et des hauts parleurs installés dans les rues. Toute la population était captivée. Elle ne remarqua donc rien lorsque d’étranges incidents commencèrent à se produire…

La Dame dans le tram de Jean-Philippe Laroche, fiction, Belgique, 1993, 7’75’’ (Nota Bene)

Une rencontre forcée entre une dame acariâtre et un jeune homme noir dans le tram bruxellois.

FLO de Riley Hooper, documentaire, Etats-Unis, 2012, 9’44’’ (Riley Hooper)

Une plongée dans la vie et le travail de la photographe Flo Fox, qui continue à photographier les rue de New York malgré le fait qu’elle soit aveugle, atteinte d’un cancer des poumons et de scléroses multiples.

Le Skate moderne de Antoine Besse, docu-fiction, France, 2013, 6’34’’ (KloudBox Production)

Loin des lignes classiques au « fisheye », des spots de béton lisses et parfaits, « le skate moderne » nous présente un groupe de skaters qui n’hésitent pas à mettre leurs boards dans la boue et rouler sur un environnement insolite et atypique, celui de nos campagnes.
Article associé : la critique du film

Nebenan de Andreas Marterer, animation, Allemagne, 2013, 5’5’’

La routine et le quotidien d’individus dans l’anonymat d’une ville sans visage.

The Mad Half Hour de Leonardo Brzezicki, fiction, Argentine, 2015, 22’ ( Rewind my future)

« The Mad Half Hour » laisse émerger les doutes existentiels d’un jeune couple dans les rues de Buenos Aires.
Article associé : la critique du film

Sali de Ziya Demirel, fiction, France, 2015, 12’ (Origine Films)

Une journée ordinaire pour une jeune lycéenne d’Istanbul, un jour partagé par la rencontre de trois hommes: sur le chemin de l’école, sur le terrain de basket-ball et dans le bus.
Article associé : la critique du film